Prédire la Date de mes Règles même avec un Cycle Irrégulier

26 octobre 2020
prédire la date de mes règles

À toi qui me lis, si tu pensais qu’avoir un cycle irrégulier nous condamne à ne jamais savoir quand vont arriver nos prochaines règles, j’ai une bonne nouvelle : en fait, c’est possible. Oui ! Fini la peur de porter un pantalon blanc quand tu ne sais plus où tu en es dans ton cycle menstruel. Fini la lingerie abîmée par le sang qui, par surprise, a pointé le bout de son nez. Si aujourd’hui je peux prédire la date de mes règles même avec un cycle irrégulier, alors toi aussi. Dans cet article, j’ai envie de t’aider à repérer les signaux que ton corps te donne afin de bien les comprendre et les interpréter. Tu verras, finalement ce n’est pas si compliqué que ça.

 

Comprendre le cycle menstruel pour prévoir la date de ses règles

Le savais-tu ? Le cycle menstruel est divisé en deux grandes parties : la partie préovulatoire et la partie postovulatoire. Chacune d’elle est ponctuée de deux phases distinctes, il y a donc 4 phases au total. Mais ce sont bien les deux grandes parties qui nous intéressent aujourd’hui.

Dans le cas d’un cycle irrégulier, c’est très souvent la partie préovulatoire, celle qui se trouve entre les règles et l’ovulation, qui varie énormément. Elle va :

  • soit s’allonger beaucoup ;
  • soit au contraire se raccourcir, par rapport à un cycle régulier.

La partie postovulatoire, celle qui se trouve donc après l’ovulation et avant l’arrivée des prochaines règles, a pour sa part une durée assez stable. Bien évidemment je pèse mes mots, ce n’est pas toujours le cas à 100 %, mais c’est tout de même ce que l’on observe dans la grande majorité des cas.

Comment prédire la date de mes prochaines règles ?

Tu me vois venir ? Pour pouvoir prédire la date de mes prochaines règles, il me suffit d’observer mon ovulation. Eh oui, si la phase postovulatoire est stable, cela veut dire que je peux savoir combien de temps s’écoule entre le moment où j’ovule et le premier jour de mes règles. Et ce, même avec un cycle menstruel irrégulier.

Parce que c’est mon cas. J’en parle souvent, mon cycle est très irrégulier. Mais j’ai appris à l’observer et à le comprendre. Cela me permet aujourd’hui de savoir qu’il se passe exactement 16 jours entre mon ovulation et mes règles. Je peux donc me préparer en conséquence et prévoir d’éventuelles protections hygiéniques si j’en ai besoin, etc. Bref, faire ce qu’il faut pour moi.

Bien sûr, cela veut dire que je peux prédire la date de mes prochaines règles “seulement” 2 semaines en avance. Une fois mes règles terminées, je ne sais pas encore quand arrivera ma prochaine ovulation et donc mes règles suivantes. Mais je n’en ai pas forcément besoin. L’important, c’est que je repère ces fameux signes d’ovulation. Et tu te demandes certainement comment faire ?

calculer la date de mes prochaines règles

Repérer mes signes d’ovulation avec un cycle irrégulier

Je me souviens que j’étais super fière quand j’ai réussi à observer mon ovulation par moi-même. Je trouvais ça super fun et j’étais ravie de savoir que je pouvais être autonome là-dessus.

Comment ça se passe concrètement ? Je te rassure, c’est assez simple. Dans notre cas, nous n’essayons pas de repérer l’ovulation à titre contraceptif pour éviter une grossesse, mais pour comprendre ce qu’il se passe et prédire la date de ses règles. Tu peux donc faire ça l’esprit tranquille et prendre le temps qu’il te faut, c’est un repérage a minima.

Ce que je fais, moi : j’observe ma glaire cervicale. C’est un grand mot, mais en fait tu sais probablement déjà ce que c’est. C’est ce que l’on appelle plus communément les pertes blanches. En réalité, les pertes blanches sont un mélange de sécrétions vaginales (oui, le vagin s’auto-nettoie) et de glaire cervicale.

Alors qu’est-ce que la glaire cervicale ? C’est une sécrétion qui se fait au niveau du col de l’utérus. Elle sert : soit à laisser passer les spermatozoïdes à l’intérieur de l’utérus ; soit au contraire, à les bloquer lorsque nous sommes en période infertile.

Comment observer sa glaire cervicale pour repérer l’ovulation ?

J’ai rédigé un article complet “Comment savoir quand j’ovule ? Les signes qui ne trompent pas” qui t’explique tout cela très en détail. Je t’invite à le lire si tu veux en savoir plus.

En ce qui concerne la glaire cervicale, il faut savoir qu’elle change d’aspect entre les périodes fertiles et les périodes non fertiles.

  • En période non fertile : elle est épaisse, grumeleuse et ne s’écoule pas beaucoup ;
  • En période fertile : elle est très élastique, plus abondante et coule facilement dans la culotte.

Tout l’enjeu pour repérer ton ovulation et donc prédire la date de tes règles, ça va être de détecter ce moment fertile où la glaire cervicale est souple et toute lisse. On pourrait alors la comparer à du gel d’aloe vera ou à du blanc d’oeuf cru.

Dans mon cas : il y a un gros jour par mois où, dans ma culotte – ou plutôt sur ma vulve – c’est l’effet patinoire. J’ai beau m’essuyer, j’ai l’impression que ça ne s’essuie jamais. Dans ce cas, j’attrape ma glaire cervicale entre mes doigts (oui, oui, vraiment ! tente le coup, tu vas voir c’est super cool) et si j’écarte mes doigts, je vois que la glaire peut faire un filament et s’étirer sans problème. Mon ovulation a commencé.

Prédire la date de mes règles en observant mon cycle irrégulier

À partir de ce jour-là, j’ai remarqué que mes règles arrivent systématiquement 16 jours après. Je dis bien “j’ai remarqué” parce qu’il s’agit là de ma durée, à moi. La tienne sera certainement différente et celle de ta copine encore différente.

Ta mission va maintenant consister à observer ton cycle pour déterminer quand tu ovules et quel est ce fameux jour où ta glaire cervicale à cette texture blanc d’oeuf, patinoire ou aloe vera, au choix 🙂.

Note cette date dans un carnet ou un agenda, et puis tu attends l’arrivée de tes règles. Dès qu’elles sont là, tu peux également le noter. Mais tu peux surtout calculer combien de jours se sont écoulés entre les 2. Cela te donnera la durée exacte entre tes signes d’ovulation et la date de tes règles.

Poursuis ton observation sur 2, 3 voire 4 cycles. Tu verras que tu sauras reconnaitre ton ovulation plus facilement à chaque fois. Ensuite, tu sauras toujours prédire la date d’arrivée de tes prochaines règles, même avec un cycle (très) irrégulier.

Ce qu’il faut retenir

Tu l’as compris, le premier indicateur de l’arrivée des règles c’est l’ovulation. En connaissant le nombre de jours entre ton ovulation et tes règles, tu seras en mesure de savoir quand elles arrivent. Il faut savoir qu’en moyenne, les règles démarrent entre 10 et 16 jours après l’ovulation. Tu n’as plus qu’à observer ton cycle pour connaître ta durée à toi.

👉 Si tu veux en savoir plus et apprendre à connaître ton cycle, j’ai créé la formation Kiffe ton Cycle, justement pour t’aider à te découvrir et comprendre ton corps.

👉 Tu peux également (re)découvrir les sommets du cycle menstruel que j’organise tous les trimestres avec des intervenant.es pour aborder un thème particulier. Le dernier en date portait sur l’autonomie gynécologique.

Et toi, est-ce que tu sais prédire la date de tes prochaines règles ? Quels sont les signes que tu repères ? Dis-le-moi en commentaire ⬇️⬇️

À lire aussi : Tout Savoir sur les Règles Sans Tabous

Laissez un commentaire