Comprendre le Cycle Menstruel : avec la Métaphore du Surf

3 août 2020
le cycle menstruel et la métaphore du surf

Pour comprendre le cycle menstruel, j’aime utiliser la métaphore du surf. Tu le sais si tu me connais déjà un peu. Si ce n’est pas le cas, laisse-moi te l’expliquer rapidement. Cela fait maintenant plusieurs années que je travaille sur le cycle, en particulier sur l’aspect psychologique des phases du cycle menstruel et des variations hormonales qu’elles impliquent. Mais aujourd’hui je vais faire simple, je vais t’aider à comprendre comment fonctionnent ces phases grâce à une image que j’aime beaucoup, celle du surf. Pourquoi le surf ? D’abord parce qu’il y a 4 lettres, une pour chacune des phases, c’est donc un super moyen mnémotechnique. Mais aussi parce le cycle féminin fonctionne comme une vague. Je t’emmène surfer avec moi ?

 

Le cycle menstruel qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, j’aimerais revenir sur la définition du cycle menstruel. Avant de comprendre comment il fonctionne, il faut savoir ce que c’est. Tu as peut-être déjà une petite idée.

Alors, le cycle menstruel c’est quoi ? Pour faire simple, c’est une période qui démarre au premier jour des règles et qui se termine au premier jour des règles suivantes. Cette période est ponctuée de 4 phases bien distinctes, qui ont chacune un rôle à jouer dans l’accueil d’une éventuelle grossesse. 

Quelle est la durée d’un cycle menstruel ? Le nombre qui revient sans cesse est 28 jours. C’est la durée moyenne d’un cycle, mais en réalité seulement 13 % des femmes ont un cycle de 28 jours. Ce qu’il faut savoir c’est que cela varie d’une personne à l’autre, mais aussi d’un cycle à l’autre. Ils sont tous différents. L’avantage de connaître son corps, son cycle et ses symptômes, c’est de savoir à peu près où l’on se situe dans ces phases.

 

Comprendre le cycle menstruel avec la métaphore du surf

Ce que j’ai réalisé, c’est que le cycle menstruel fonctionne comme une vague. Une vague succède une autre vague, puis une autre, etc. Certaines vagues nous chahutent un peu plus que d’autres, et certaines sont plutôt comme des petites vaguelettes. 

Aujourd’hui, on sait qu’une femme vit en moyenne 500 cycles menstruels entre ses premières règles et la ménopause. Cela veut dire qu’il y a à peu près 500 vagues qui vont t’arriver dessus dans ta vie. Et au moment de les recevoir, il y a généralement 3 modes de réaction.

 

#1 Le mode très classique proposé par la société

C’est souvent celui qui est proposé aux jeunes femmes, autour de 12 ou 13 ans, quand il n’est pas encore question de contraception. L’idée c’est de dire : tu vas te prendre la vague en pleine figure, tu vas boire la tasse tous les mois et puis tu vas te relever à chaque fois, mais on ne veut pas le savoir. 

Le problème dans ce mode de réaction : c’est que tu risques de finir par détester ton cycle. Tu te sentiras mal pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines par mois. 

 

#2 Le mode plus confortable

Celui-ci vient plutôt après les premières années de règles, quand la contraception devient envisageable. Ou bien quand boire la tasse n’est plus supportable. L’idée : c’est de regarder les vagues de loin, depuis la plage. C’est-à-dire, prendre des hormones qui vont bloquer le cycle menstruel (pilule, stérilet à hormones, etc.). 

Le problème dans ce mode de réaction : c’est très confortable, surtout pour toutes celles qui boivent beaucoup la tasse, c’est vrai. Mais ça te prive de quelque chose. Ça te coupe de ton cycle.

 

#3 Le mode plus fun qui te reconnecte à toi-même

C’est le mode que j’enseigne dans mon programme Kiffe ton Cycle. L’idée : c’est que, ce qu’il y a de plus génial avec une vague, c’est de la surfer. Le but est d’utiliser l’énergie de la vague pour kiffer et arrêter de boire la tasse tous les mois. 

Je me suis rendu compte qu’il était possible de kiffer le cycle menstruel. Donc, si tu le veux bien, je vais t’emmener surfer cette vague avec moi. 

 

Apprendre à surfer la vague de son cycle menstruel

Tu la vois arriver la vague, derrière ? On est d’accord, l’eau est super chaude, tu es super bien installée sur ta planche et prête à surfer. 

 

La première phase du cycle

La vague est juste derrière toi, c’est une petite vaguelette et elle commence à gonfler. Alors tu te mets à ramer, ramer, tu dois arriver à une certaine vitesse pour pouvoir choper la vague. Tu y vas, tu donnes tout, tu es dans une super énergie, tu es très efficace et tu fonces.

Tu es en pleine prise d’élan

C’est la période de remontée d’énergie, juste après les règles. C’est le moment où tu sais que tu peux tout faire, tout réaliser : ta to-do list ne va pas tenir 5 minutes. Tu es en action. 

D’ailleurs, c’est la phase que je soupçonne être à l’origine de cette idée qu’une femme peut faire plein de choses en même temps.

 

La deuxième phase du cycle

Et puis là ça y est, tu sens que tu n’as plus besoin de ramer parce que tu as attrapé la vague, c’est elle qui te porte maintenant. 

Tu es debout sur ta planche.

Tu rayonnes, tu as envie de prendre contact avec les autres, d’interagir. C’est la période de l’ovulation. C’est un moment où tu vas privilégier le lien, par rapport à l’action de la phase précédente. 

Tu as envie de communiquer, de montrer tout ce que tu as fait avant, quand tu étais en prise d’élan. 

 

La troisième phase du cycle

À partir de maintenant, tu vas commencer à redescendre. La vague se referme.

Tu es dans le tube de la vague.

Tu vas descendre tranquillement dans ce tube. Je dis tranquillement, mais parfois, ça peut être beaucoup plus soudain. Ce tube, c’est la zone que l’on appelle la période prémenstruelle

Comme en surf, ce moment est à la fois kiffant et flippant. La vague s’est refermée, tu vois beaucoup moins le soleil, tu perds contact avec ce qui se passe autour de toi. Malgré tout, tu sens qu’il y a une énergie forte, tu restes pleinement active. 

Mais, tu vois aussi la face sombre des choses parce que le soleil est caché. Tu vas pouvoir détecter tout ce qui ne va pas. Tu as peut-être tendance à vouloir tout changer, tout balayer du revers de la main, mais ce n’est pas le meilleur moment pour le faire. 

 

La quatrième phase du cycle menstruel

Enfin, tu vas sortir de ce tube. Tout va s’apaiser. Tu étais dans la tourmente jusque là, mais maintenant tout est calme à nouveau. C’est la dernière position de surf. 

Tu es posée sur ta planche

Les règles viennent d’arriver, toutes les hormones sont au plus bas. C’est le relâchement total. C’est une phase qui permet de se ressourcer et de recharger les batteries. 

Mais c’est surtout une phase qui va te permettre de faire des choix. Parce qu’il y a une prochaine vague qui va arriver derrière : il faut que tu saches comment tu vas la prendre, quel plan d’action tu dois mettre en place. 

Quand tu recommences à ramer, ce n’est plus le moment de se demander quoi faire, tu es juste dans l’action. 

 

L’acronyme surf : un moyen mnémotechnique pour se souvenir des 4 phases du cycle menstruel 

Je pense que tu as bien compris les 4 phases, ainsi que l’image de la surfeuse qui y est associée. 

Mais il y a aussi un autre moyen de le voir. Le mot surf a 4 lettres, une pour chaque position sur la planche :

    • Superwoman, je pense que tu la reconnais avec son énergie débordante, c’est elle qui est en pleine prise d’élan ;
    • Ultra-sympa, elle est très rayonnante et elle a envie de créer du lien, elle est debout sur sa planche ;
    • Redoutable, Rambo ou Râleuse ça marche aussi, tu l’as compris c’est celle qui est dans le tube ;
    • Fatiguée, les règles sont là et elle est calmement posée sur sa planche.

 

Ce qu’il faut retenir

J’espère que tu en sais maintenant un peu plus, et que tu arrives à mieux comprendre le cycle menstruel, ainsi que toute sa force. Il agit comme un véritable auditeur interne, qui t’aide et te soutient au quotidien. N’essaye pas de lutter contre, mais plutôt de l’écouter et de l’accueillir. 

Amuse-toi à surfer la vague pour kiffer ton cycle.

Mon but est vraiment de te transmettre ces connaissances sur le cycle menstruel, qui manquent dans notre éducation. Pourquoi ? Pour Savoir Utiliser tes Ressources Féminines. Décidément, on retrouve encore une fois le mot SURF. 🏄‍♀️

Est-ce que cette métaphore te parle ? Est-ce que tu as appris quelque chose ? N’hésite pas à me le dire en commentaire juste en dessous. ⤵️

👉 Si tu aimes lire et que tu veux en savoir plus pour kiffer ton cycle, tu aimeras surement mon livre (fais défiler vers le bas pour le trouver).

👉 N’hésite pas à faire un tour sur la page Facebook ou le compte Instagram pour suivre les dernières actualités et les en savoir plus sur le prochain Sommet du Cycle menstruel.

Laissez un commentaire