Parler des règles aux jeunes filles

15 septembre 2019

Le bon moment pour parler des règles avec une jeune fille

L’idéal serait que le sujet soit abordé très naturellement depuis la petite enfance. Mais nous savons que ce n’est pas toujours si facile.

Le tabou pèse encore sur la libre parole.

⌚️ Alors si ça n’a pas encore été fait, vers 10 ans il est temps de commencer à aborder le sujet.

Je dis ça car j’ai parlé avec tellement de jeunes filles et de femmes qui n’ont pas vraiment compris ce qui se passait quand leurs règles sont arrivées 😱. Certaines ont cru qu’elles se vidaient de leur sang ou qu’elles avaient une maladie grave parfois plusieurs jours avant d’oser en parler.

Il y a parler et parler

Celles qui sont au courant que « ça existe » ne savent pas forcément à quoi s’attendre 🧐 : la quantité de sang, la durée, la couleur, la texture… ce qui est normal et ce qui ne l’est pas. Quand s’inquiéter, ou pas ?

Je me souviens quand j’étais jeune et même adulte, je ne savais pas que les « pertes blanches » étaient normales. J’ai longtemps cru que j’avais une maladie qui venait et partait. J’avais honte et peur de contaminer mes copains mais je n’osais en parler à personne… dire que c’est un phénomène normal ! 😪

Je n’en veux pas à ma maman, elle ne savait pas, à elle non plus personne ne lui avait dit…

Je trouve ça juste dommage que des générations de jeunes filles après moi n’aient toujours pas une information claire et simple pour les rassurer et les informer. Qu’elles ne soient toujours pas autonomes pour régner sur leur intimité.👑

Dans la mesure du possible, nous les adultes, pouvons parler de ce que nous vivons, ce que nous savons.

Et certaines ne veulent pas en entendre parler

Il n’est pas toujours évident d’accepter de discuter avec sa maman d’un sujet si intime alors qu’on entre dans la période ou justement, protéger son intimité est essentiel. 

Dans ce cas il est important de respecter la jeune fille pour ne pas qu’elle ressente une pression sur le sujet. 

Mettez lui à disposition des protections (avec le mode d’emploi), dites lui que vous êtes là pour répondre à toutes ces questions.

Si vous êtes la maman et que votre jeune fille a une adulte de confiance avec qui il est plus facile de parler (père, tante, marraine ou même belle-mère). N’en prenez pas ombrage, encouragez là à se tourner vers ses personnes. Ce n’est pas qu’elle vous rejette, juste qu’elle a été très intime avec vous et qu’aujourd’hui prendre de la distance est important pour sa propre construction.

Si vous êtes cet.te adulte tiers, répondez aux questions naturellement sans la renvoyer vers sa maman. C’est à vous qu’elle a choisi de poser ses questions.

Un programme en ligne pour dialoguer sans devoir transmettre 

Pour que la transmission se fasse, que ce soit simple et clair, j’ai créé le programme « Kiffe tes premières règles ».

🎬 Des vidéos dans lesquelles j’aborde tous les sujets pratico-pratiques pour que les jeunes filles sachent ce qui se passe dans leur utérus, leur vagin et leurs ovaires. Ce qui est normal, ce qui doit les pousser à consulter.

Et comme le bon moment pour en parler c’est un peu avant que les règles arrivent, ce programme est conçu pour les jeunes à partir de 10/11 ans.

Il n’est jamais trop tard pour apprendre. Le programme apportera aussi des informations pertinentes pour les adolescentes qui ont déjà leurs règles mais qui n’ont pas encore reçu une information complète sur le sujet.

Une fois visionné, c’est l’occasion de rappeler à l’enfant ou l’adolescente que vous êtes d’accord pour dialoguer.

Laissez un commentaire